Equipe des Bad Bunnies aux playoffs

Les Bad Bunnies aux international WFTDA playoffs 2019 à Winston-Salem : retour sur cette expérience hors du commun

Du 6 au 8 septembre dernier, les Bad Bunnies ont eu la chance de se voir qualifiées pour jouer les international WFTDA playoffs 2019. Une des compétitions les plus prestigieuses du roller derby mondial. Retour sur cette expérience hors du commun.

L’annonce a été faite début juillet : les Bad Bunnies de Lomme se sont classées 27ème mondiales lors de la saison 2018-2019 et accèdent ainsi aux playoffs du championnat mondial WFTDA.

Une nouvelle inédite pour l’équipe classée 60ème en début de saison et qui a connu une ascension fulgurante suite à de beaux résultats sportifs durant la saison.  

Qu’est-ce que les international WFTDA playoffs ?

La WFTDA est l’association féminine de roller derby à laquelle est affiliée l’association Lomme Roller Girls. C’est une instance mondiale du roller derby qui diffuse les règles officielles et dispose de son propre championnat. Les phases finales du championnat regroupent deux playoffs et un championnat final. Les playoffs proposent à 24 équipes classées de 5 à 28 de s’affronter et les 6 équipes les mieux classées sont qualifiées pour la phase finale pour affronter le top 4. Le championnat final c’est la bataille pour le titre international : l’Hydra. 

On parle alors du top mondial du roller derby. Une sorte de Ligue des Champions à échelle mondiale version roller derby.

Les Bad Bunnies aux USA : bis

Après 3 victoires lors d’un tournoi à Chicago en mai 2019, les Bad Bunnies remettent donc le couvert pour traverser l’Atlantique direction Winston-Salem en Caroline du Nord. Objectif : affronter les meilleures équipes au monde. Mais surtout : se faire plaisir et représenter la France dans ce tournoi inattendu pour les Bunnies. L’équipe lommoise ne s’attend pas à arracher des victoires lors de ces playoffs mais compte bien profiter de cette qualification pour monter en compétences.

Pour leur premier match, les Bad Bunnies affrontent la solide équipe d’Helsinki. Pas de pression, les Bad Bunnies sont les outsiders du tournoi, l’équipe inconnue qui se confronte pour la première fois à un championnat d’un tel niveau. 

Helsinki est connue pour sa défense solide et ses attaquantes pointues et techniques. Malgré un début sur les chapeaux de roues, les Bunnies s’inclinent 217 à 66. Un score honorable face à une équipe classée 15ème mondiale. 

Pour le second match, l’équipe lommoise affronte Bay Area, l’équipe Californienne de Oakland classée 20ème. Une équipe à l’américaine : des gabarits imposants, un jeu plus agressif et tout en vitesse. 

Les Bad Bunnies se frottent à une façon de jouer différente des clubs Européens, proche du style rencontré à Chicago en mai dernier. Après deux mi-temps musclées, les Bad Bunnies s’inclinent 222 à 79.

Affronter le meilleur niveau pour monter en compétences

Malgré deux défaites, les Bad Bunnies repartent chargées en ondes positives et en nouvelles perspectives pour parfaire leur jeu. Les playoffs représentent une chance inédite pour affronter des équipes inaccessibles, au niveau impressionnant.

La petite équipe lommoise était l’outsider du tournoi, la petite nouvelle dans ce haut niveau qui ne s’est pas laissée rouler dessus sans riposter. 

Cette expérience du très haut niveau représente pour Lomme un tremplin vers de nouvelles techniques, de nouveaux axes de travail pour peut être un jour retenter sa chance et aller plus loin dans la compétition.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut